20 décembre 2016

SCANNER LASER 3D POUR PROJETS BIM

Le scanner laser 3D, ou LiDAR terrestre, est une technologie largement appliquée à de nombreuses industries. Par contre, son adoption par les domaines de l’architecture, de l’ingénierie et de la construction (acronyme AIC ou AEC en anglais) est par comparaison relativement récente. Il est clair que les bénéfices du scanner 3D lors des étapes de conception, construction, opération, entretien, démolition et même lors du changement de vocation d’un immeuble ne sont pas encore exploités à leur plein potentiel. L’approche qui regroupe les intervenants et les informations pour l’ensemble des phases du cycle de vie d’un bâtiment ou infrastructure est reconnue par l’acronyme BIM (Building Information Modeling ou en français modélisation des données du bâtiment). Cet article illustre brièvement certaines applications du scanner laser 3D dans le cadre de projets BIM.

Une préconception du scanner laser 3D est qu’il s’agit d’une simple innovation technologique permettant un captage plus riche, rapide et sécuritaire de données spatiales à des fins d’arpentage. Au-delà de ces avantages majeurs,  ce dispositif de balayage laser 3D apporte également une myriade d’opportunités aux architectes, ingénieurs, gérants de projet en leur permettant de surveiller, analyser et diagnostiquer les données spatiales acquises à partir des bâtiments, leurs éléments et leur environnement. En plus de sauver temps et argent pour exécuter la même tâche qu’avec les méthodes traditionnelles, le scanner laser 3D fournit aux décideurs un outil révolutionnaire pour évaluer les conditions existantes, dresser un portrait de l’avancement des chantiers, réaliser des analyses de structure, documenter les tels que construit et gérer des portefeuilles d’actifs immobiliers. De plusieurs manières, cet outil de balayage laser 3D permet d’établir de solides fondations pour l’amélioration globale de la gestion de l’information de projets de construction et de programme de gestion d’actifs réalisés en mode BIM.

Les fournisseurs de services de numérisation laser 3D se doivent de cibler les défis clefs de leur clientèle dans le cadre de projets de construction et de gestion des installations BIM. Certaines de ces cibles sont les suivantes :

– cartographie, MNT (DTM) et modélisation rapide de secteurs et éléments construits;

– gestion d’infrastructures et de portefeuilles d’actifs;

– surveillance, avancement, analyse et documentation de sites et de chantiers;

– inspection et analyse de structures.

Pour chacune de ces applications de cette technologie, les équipements, les techniques et les processus peuvent varier grandement. Il est donc nécessaire d’établir une solide collaboration avec le client et les professionnels impliqués afin de rencontrer efficacement les objectifs aux différentes phases de projets BIM.

Puisque le coût des équipements et des services reliés à la numérisation laser 3D continuent de diminuer, les opportunités de bénéfices dans les secteurs AIC et projets BIM deviendront de plus en plus tangibles. Plusieurs propriétaires ont déjà réalisé sa valeur significative et ultimement cette technologie va assurément changer la manière dont plusieurs professionnels du secteur AIC travaillent.

Contactez-nous pour discuter de vos besoins en numérisation laser 3D dans le cadre de projets BIM

geolocation-scanner-laser-3d-bimCi-dessus, à droite, un exemple d’une étude de déformation d’une façade de bâtiment et à gauche, un exemple de modélisation de d’éléments mécaniques réalisée à partir d’un nuage de points obtenu par scanner laser 3

 

This post is also available in: Anglais